Seguros médicos Ceuta

Gynécologie. Les #KystesOvariens

Dra. Gómez y los quistes ováricos On a souvent entendu dire que les kystes ovariens sont inoffensifs et disparaissent seuls. La plupart des femmes l’ont à un moment de leur vie.

 

Plusieurs sont petits et ne causent pas de symptômes. Il se peut qu’on ne se rende même pas compte de l’avoir jusqu’à ce qu’on nous en informe durant un examen gynécologique. Mais, représentent-ils un risque quelconque pour notre santé intime?

 

Aujourd’hui, on va répondre à ces questions avec Dr. Mónica Gómez, spécialiste en gynécologie au HC Ceuta.

 

Qu’est ce qu’un Kyste ovarien?

Commençons par définir ce qu’est un kyste. Cette dénomination désigne une poche pleine de liquide ou matériel semi-liquide.

 

L’ovaire c’est l’organe chargé du cycle menstruel, dans lequel se déroulent une séquence de phénomènes qui donnent lieu au développement d’un kyste folliculaire d’une dimension de jusqu’à 2,8 cm qui brise et libère l’ovocyte, ensuite une involution se produit s’il n’y a pas de gestation ;cependant, dans quelques cas, elle peut persister donnant lieu à un kyste folliculaire, kyste ovarien fonctionnel ou follicule persistant.

 

Le diagnostique est échographique, le test le plus rentable, et qui établit les critères de bénignité d’un kyste. Une fois ces critères sont définis, les kystes ovariens peuvent être fonctionnels (disparaissent avec le cycle menstruel) ou persistentau fil du temps.

 
 

Quels sont les symptômes causés?

Normalement, ils ne causent aucun symptôme, sauf si leur volume devient plus grand ou dans le cas d’un accident (en souffrant une hémorragie interne ou une torsion), ce n’est pas rare qu’ils produisent un trouble dans le cycle menstruel. Mais, en général le plus fréquent c’est son diagnostique fortuit.

 
 

Quels sont les pas à suivre en cas de détecter un kyste ovarien en consultation?

Une fois effectué le diagnostique et l’évaluation d’un kyste simple de l’ovaire avec des caractéristiques échographiques de bénignité, il faudrait prendre en considération plusieurs situations.

 

Clinique de la patiente: Symptomatique/asymptomatique.
L’âge de la patiente: Adolescente, âge de reproduction, périménopause ou ménopauseétablit.
La taille du kyste.

 

Evidemment, s’il y a des questions de cette nature, il faudrait continuer l’étude.

 
 

Un kyste ovarien pourrait-il devenir cancérigène?

 

Si il es évident qu’on est face à un kyste simple d’ovaire, alors on est devant une pathologie bénigne d’ovaire.

 
 

Qu’est ce qui se passe si on détecte un kyste ovarien durant la grossesse?

Cette situation n’est pas inhabituelle, on évalue de nouveau sa nature, et s’il s’agit d’un kyste de corps jaune ou avec des caractéristiques bénignes, aucune intervention ne sera nécessaire, il faudra seulement le prendre en considération par la suite, vu sa possibilité de torsion en changeant de position avec le changement du volume utérin.

 
 

Qu’est-ce le syndrome des ovaires polykystiques ? Et quel est son traitement?

C’est une situation avec un fonctionnement particulier de l’ovaire, qui ne peut être résumé en deux mots. Son nom fait allusion à l’aspect échographique que présente d’habitude l’ovaire chez ces patientes, mais c’est plus complexe que son aspect et il faudrait lui consacrer un sujet à part.

 

Chaque femme devrait faire un bilan annuel dont l’objectif serait la prévention, ainsi que la détection précoce des maladies.

 

 

juin 15, 2019

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

 

 

Toutes les nouvelles






    Vous voulez recevoir les nouvelles de HC Hospitales? *

     

     

    HC Ceuta

    Soins spécialisés

    Pourquoi HC Ceuta?

    S’abonner à notre newsletter

    S'abonner à