Seguros médicos Ceuta

#Rhumatologie. Pourquoi mon corps me fait-il souffrir sans raison apparente?

Dra. Cynthia Leon en HC Ceuta

 

Parfois, lorsque notre dos, nos genoux ou toute autre partie du corps nous font souffrir, nous nous demandons … Comment est-ce possible si je ne me suis pas cogné? La <Dre. Cynthia León, rhumatologue chez HC Ceuta, nous explique les douleurs rhumatismales.

 
 

Qu’est-ce qu’une pathologie rhumatismale?

La rhumatologie est science médicale qui comprend de multiples aspects:
 

  • les pathologies musculosquelettiques telles que la tendinite,
  • les processus dégénératifs tels que l’arthrose et
  • les maladies inflammatoires telles que l’arthrite ou les maladies auto-immunes.

 

Les pathologies les plus courantes sont généralement dégénératives, associées à la perte de qualité des tissus articulaires.

 
 

Quelles sont les précautions à prendre pour l’éviter?

La prévention idéale est la suivante: une bonne alimentation contenant tous les nutriments essentiels pour notre système musculosquelettique, un bon apport en vitamine D fourni grâce à l’exposition au soleil et à la nourriture, ainsi que des exercices aérobiques sans incidence sur le poids, comme la natation ou le cyclisme. Je recommande toujours à mes patients de pratiquer des sports qu’ils apprécient.

 
 

Le rhumatisme n’est pas synonyme de vieillissement, quelles sont les maladies rhumatismales les plus répandues chez les plus jeunes?

Pas nécessairement, de nombreuses maladies peuvent être associées à l’âge par des processus dégénératifs, mais il est aussi de plus en plus fréquent de trouver chez les jeunes patients des pathologies telles que le syndrome de la coiffe des rotateurs, qui touche l’articulation de l’épaule, ou des pathologies comme la fibromyalgie qui touche de plus en plus les jeunes patients. En outre, certaines maladies inflammatoires à forte incidence comme l’arthrite ou la spondylarthrite ankylosante se retrouvent parmi une population dont l’âge moyen est d’environ 35 ans.

 
 

Et chez les plus âgés?

Au fil du temps, nous observons des processus dégénératifs dans le système musculosquelettique qui peuvent limiter la vie quotidienne du patient. Des maladies liées à la perte de formation osseuse, comme l’ostéoporose, ou à la perte de la qualité du cartilage entraînant l’usure des articulations, comme l’arthrose.

 

Parfois, Il est possible de trouver des maladies inflammatoires avec un début tardif, de sorte que nous pouvons voir des patients atteints de maladies rhumatismales dans cette tranche d’âge, comme polyarthrite rhumatoïde ou la pseudo-polyarthrite rhizomélique. À cet âge, certaines pathologies oncologiques peuvent également être associées à des maladies rhumatismales sous-jacentes telles que la vascularite.

 
 

Les maladies rhumatismales peuvent-elles affecter d’autres parties du corps?

Effectivement, certaines pathologies rhumatismales peuvent associer des composantes systémiques, comme la polyarthrite rhumatoïde qui peut affecter les poumons. Ou des maladies auto-immunes, comme le lupus érythémateux systémique, qui peuvent aller d’une simple affection cutanée à une atteinte rénale grave.

 
 

Quelle est l’importance d’un diagnostic précoce et quel type de traitement est disponible?

Les progrès de la recherche en rhumatologie ont permis de découvrir qu’un traitement thérapeutique précoce peut conduire à un meilleur pronostic. Quant à l’arthrite, les preuves médicales nous montrent que les traitements précoces permettent une progression radiographique moindre chez les patients et donc une meilleure qualité de vie. Les traitements se concentrent actuellement autour de divers points forts basés sur des traitements médicaux, psychologiques et qui engagent le patient dans l’exercice physique et une bonne nutrition.

 
 

Quelles maladies dans cette spécialité posent actuellement un défi thérapeutique majeur?

Au sein de ce groupe, nous pouvons nommer la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante ou l’arthrite psoriasique de plus en plus fréquente en consultation et dont le traitement n’est pas définitif, car chaque patient représente un défi thérapeutique quant à sa stabilité clinique. Il est donc important de le suivre de près et de modifier le traitement en conséquence. D’autre part, la fibromyalgie est de plus en plus à la hausse. Ces dernières années, j’ai vu et traité un grand nombre de cette pathologie en essayant d’améliorer la qualité de vie de ces patients grâce aux diverses thérapies offertes suivant leur réponse clinique.

 

Je suis convaincu que les patients peuvent adopter un comportement sans suivre la même progression de la maladie, et c’est à ce moment que le rhumatologue doit établir une relation de confiance avec le patient afin de trouver le meilleur traitement.

 

 

juillet 30, 2018

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

 

 

Toutes les nouvelles






    Vous voulez recevoir les nouvelles de HC Hospitales? *

     

     

    HC Ceuta

    Soins spécialisés

    Pourquoi HC Ceuta?

    S’abonner à notre newsletter

    S'abonner à